Le Surprocessing en Entreprise : Entre Perte de Sens et Nécessité d’Agilité
Dans le paysage complexe des affaires modernes, les entreprises se retrouvent souvent piégées dans le "surprocessing" : les entreprises cherchent constamment à optimiser leurs processus - un excès de contrôle et de structuration...

Dans le paysage complexe des affaires modernes, les entreprises se retrouvent souvent piégées dans le "surprocessing" : les entreprises cherchent constamment à optimiser leurs processus - un excès de contrôle et de structuration qui peut étouffer l'innovation et l'initiative individuelle.


Il est crucial de se demander si nous n'avons pas perdu de vue l'essentiel. Comme l'a élégamment souligné Julia de Funès dans sa conférence sur le management, une surcharge de techniques peut nous faire perdre le sens véritable de notre travail.


Le Surprocessing : Un Dilemme pour les Grandes Entreprises

En se focalisant excessivement sur la technique, les entreprises risquent de perdre de vue le sens de leur action. Dans les grandes structures, l'humain est aujourd'hui une pièce d'échec que l'on fait bouger de case en case selon les workflows inhumains mis en place. Est-ce que les pièces d'échec réfléchissent ? point du tout ! elles suivent les règles... sans les remettre en question.

Contrairement aux pièces d'échecs, les employés sont capables de penser et d'innover. Avec une obéissance aveugle, enfermés dans des processus rigides, ils perdent cette capacité précieuse.


La vraie vie n'est pas une partie d'échec... Imprévisible et complexe, elle exige de l'improvisation et de l'adaptabilité. Les coups de vie, des situations socio-economiques, des évolutions financières, de la météo, des maladies, et j'en passent, ne sont pas cadrés avec des coups d'avance. Il faut savoir improviser. Il faut savoir s'ajuster. Il faut savoir être agile ! 

L'Importance de l'Agilité

Non je vous vois venir, ne tombons pas dans l'autre dérision ubuesque de l'agilité formatée :
" Soyons agiles, mettons des séances de design thinking et des sprints sur nos projets."
Oui mais non, cela ne suffit pas ! 

Pour être agile, cela implique de donner aux employés la liberté d'agir et de s'exprimer, de leur permettre de s'adapter spontanément aux situations inattendues sans être entravés par des processus excessifs. C'est donner la main aux collaborateurs qui sauront - mieux que quiconque - quoi faire face aux situations liées à leur métier. C'est donner de la latitude dans les actions sans les enfermer dans des demandes et validations sans fin. 

Il s'agit aussi de reconnaître la valeur des contributions à tous les niveaux hiérarchiques et de se concentrer sur une collaboration véritablement significative. C'est redonner la parole libre pour s'adresser à tous les niveaux hierarchiques sans mépris du gratin pour les gens du terrain qui donnent la vraie valeur à l'entreprise. C'est réouvrir les yeux sur les vrais enjeux d'une collaboration saine et efficace.


Seulement à ces conditions, une entreprise peut mettre en place des processus qui sont des simples guides et non pas des rails à n'en plus finir. A tout vouloir controler, on ne controle plus rien.


Les Défis des Petites Entreprises

À l'opposé du spectre, les petites entreprises luttent pour instaurer leurs premiers processus, souvent submergées par une multitude d'outils et d'approches, ou par la crainte de perdre leur essence. Il faut savoir faire face aux réticences du changement "ça marchait bien jusque-là, pourquoi changer ?!"

La question se pose donc : jusqu'où structurer sans étouffer l'innovation et l'initiative personnelle ?


Pour que les petites entreprises instaurent efficacement leurs premiers processus sans se sentir submergées, il est recommandé de commencer par de petits changements, de se concentrer sur les domaines clés, et d'adapter les processus à la culture de l'entreprise. L'implication des employés est essentielle, tout comme la simplification des processus pour éviter la complexité excessive. L'utilisation d'outils adaptés et la mise en place de formations peuvent également aider à une transition en douceur et efficace.

Trouver un Équilibre

Difficile de trouver un juste équilibre dans cette balance purement intellectuelle entre processus et méthodes. Parfois les choses simples et le bon sens peuvent apporter beaucoup de valeurs et un regard neutre à cette approche "processing". Soyons pragmatique, redonnons du sens aux activités, et remettons en lumière les vrais objectifs de nos activités professionnelles.

Il est essentiel de trouver un juste milieu entre rigueur et flexibilité. Les entreprises doivent chercher à instaurer des processus qui servent de guides et non de contraintes. En fin de compte, le but est de redonner du sens au travail. Pour faire simple : se lever le matin pour faire du "process" n'a jamais fait rêver personne ! Se lever le matin pour accomplir une mission et concrétiser un rêve, là déjà, c'est plus motivant.


Comment votre entreprise équilibre-t-elle les processus et la flexibilité ?
Comment posez vous les objectifs de votre entreprise ? Comment décidez-vous les processus à mettre en place ou non ? 
Comment impliquez vous vos collaborateurs ? Trouvent-ils un sens à leur travail ?

Partagez vos expériences et réflexions !

Retour en Haut
Scroll to Top